Nos astuces pour mieux gérer votre boutique en ligne ?

Les affaires ne sont pas pour tout le monde. Pour certains cela peut très bien se passer et pour d’autres non. Êtes-vous à un stade où vous avez un business plan sophistiqué ? 

Alors aucun article ne vous convaincra de ne pas essayer. Cependant, vous devez évaluer de manière critique si vous êtes prêt pour un tel travail. Et si vous avez les bonnes qualités et les bonnes habitudes pour cela. Sinon, il est temps d’y travailler.

Je sais me motiver.

Votre esprit est plein d’idées, vous aimez essayer de nouvelles choses, créer et inventer. Mais au tiers ou à la moitié du processus, vous passez à autre chose. Ou vous arrêtez simplement et commencez à travailler sur quelque chose de nouveau. 

Si cela vous décrit un peu, réfléchissez à la motivation dont vous avez besoin pour vraiment faire avancer les choses. La mise en place d’une boutique en ligne et des autres processus qui devront être configurés et exécutés doit être complétée en détail. 

Tout contrat, toute offre commerciale ou toute communication avec le client nécessitera que vous soyez en mesure de les mener à bien et de clore les négociations. Et si vous ne le faites pas, vous accumulerez de plus en plus de choses à traiter qui vous accableront et pourront vous submerger. 

Résolvez tout dans les temps, terminez votre travail en cours. Mettez en place un processus pour vous aider à le faire. Qu’ils soient écrits en vous aidant d’agendas et divers outils en ligne.

Prendre des décisions importantes.

Si vous commencez votre one-(wo) man-show et allez prendre soin de votre boutique en ligne vous-même au moins dès le début, ne comptez pas sur quelqu’un pour vous aider à prendre des décisions importantes. 

Quel produit choisir ? Quel transporteur ? Quels prix ? Dans quels pays livrer? Quelle passerelle de paiement utiliser ? Quelles conditions de vente en gros dois-je choisir pour mes clients potentiels ? Il existe de nombreuses discussions sur Internet sur lesquelles s’appuyer. 

Toute question relative à la boutique en ligne peut être discutée.  Mais à la fin, vous devez prendre vos propres décisions. Pour certains, c’est une affaire naturelle et simple, mais pour d’autres, cela peut être un vrai problème. Décider des choses importantes peut causer du stress. 

Améliorez votre capacité de prise de décision. Fixez vous des délais pour votre prise de décision et obtenez le plus d’informations possible pour chaque variante afin de vous aider à prendre des décisions rapidement et rationnellement.

Soyez dynamique et pro-actif.

Avoir votre propre entreprise signifie souvent que vous avez toujours la tête pleine . Les courriels et les demandes de renseignements sur les produits de la boutique en ligne arrivent généralement toute la journée et toute la soirée. 

Sur les réseaux sociaux, on suppose que vous êtes presque toujours actif . Les retards de communication peuvent détourner les personnes intéressées par vos produits vers la concurrence. Donc, avant d’avoir des employés pour votre support client, vous êtes seul et votre chiffre d’affaires est influencé par votre capacité à bien répondre et à temps.

En plus de la communication, les taxes, les ventes, les responsabilités, la configuration des annonces, les réseaux sociaux, la gestion des entrepôts et d’autres aspects de votre entreprise sont à portée de main, du moins au début.

Vous vous habituez à beaucoup de processus et ils ne doivent pas vous surcharger avec le temps. Vous configurez des rappels pour les autres, vous les déléguez progressivement si votre boutique en ligne commence à rapporter de l’argent et que vous pouvez vous permettre de payer vos employés. 

Mais ne comptez pas sur le hasard, au contraire, cherchez activement des moyens de soulager vos soucis . Il ne s’agit pas uniquement de mettre en place des processus qui vous faciliteront la tâche, mais également de marcher dans la nature, de lire ou de faire de l’exercice – tout ce qui vous fait du bien au corps et à l’esprit.

Apprenez à accepter les critiques.

Restez zen !!

Les affaires en ligne ne sont pas du gâteaux. 

Faciliter la gestion de votre boutique en ligne.

Demandez à vos clients ce que vous faites mal et comment vous pouvez l’améliorer. 

Êtes-vous en train d’échouer ? Ne le prenez pas personnellement et relativisez

N’ayez pas peur de demander des informations et conseils sur les groupes de discussion. 

Arrêtez de dire que vous n’en pouvez plus, que vous n’avez pas de vision à long terme, que vous avez une forte concurrence ou que vous n’êtes pas aussi compétent que vous le pensiez. 

Ouvrez-vous au regard des autres et regardez votre entreprise à travers leurs yeux sans vous toucher personnellement. 

La rétroaction consiste à vous donner un aperçu de ce que vous avez oublié et de ce que vous ne savez peut-être même pas.

C’est l’un des meilleurs moyens d’obtenir beaucoup de stimuli dans un délai relativement court qui peut vous faire avancer. 

Posez des questions, ouvrez-vous aux opinions des autres et en retirez l’essentiel. 

Et n’oubliez pas de le mettre en pratique.

Organisez votre travail.

Vous allez vous coucher après minuit, vous vous levez très tôt, vous n’avez plus de week-end. Le temps est compté, vous ne vous ennuyez pas.

Vous avez l’impression de travailler toute la journée. Gérer une boutique en ligne n’est pas une mince affaire. 

Essayez de gérer votre temps – combien de temps travaillez-vous vraiment efficacement, de combien de temps disposez-vous, combien de temps prenez-vous pour les rituels quotidiens, la nourriture et le sommeil. 

Pour que votre vie ne soit plus une activité permanente, vous devez configurer un mode actif dans lequel vous êtes vraiment puissant et concentré, et un mode passif dans lequel vous vous reposez et ne recevez que les demandes de vos clients – ou vous vous reposez complètement et hors ligne.

Apprendre à apprendre.

Vous n’êtes pas obligé de vous rendre à toutes les conférences ou de lire toutes les nouvelles du quotidien économique en ligne. 

Cependant, la gestion d’un magasin en ligne est en grande partie liée à l’évolution du marché. 

Gardez une trace de qui sont vos clients, sur quels réseaux sociaux ils se connectent le plus, quels transporteurs ils préfèrent, ou quels modes de paiement leur conviennent le mieux. 

Donnez une chance à vos médias professionnels, écoutez le podcast professionnel, ou regardez les dernières nouvelles. Suivez les pages d’actualité de votre secteur.

Assistez à des conférences ou autres au moins une fois par an – cela peut élargir vos horizons dans de nombreux domaines des affaires en ligne et vous pourrez rencontrer beaucoup de personnes qui résolvent les mêmes problèmes que vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *